Loretta Banana

shooting

Dapper Day Automne 2018 à Disneyland Paris !

Au cours du mois de Septembre 2018, j’ai participé à mon troisième #DapperDay à Disneyland Paris, en compagnie de ma troupe favorite d’acolytes magiques que sont Lulla, Doren et Oli. Et cette fois-ci, ma jolie amie Yasmine était également de la partie ! C’était aussi l’occasion de recroiser (et papoter) avec des personnes que j’adore, comme la délicieuse Sillykat, ou encore la douce Rose Grey et Bulle de mint, la Alice in wonderland de la journée qui endossait également le rôle si convoité de photographe officiel de la journée.

Si vous ne vous souvenez pas en quoi consiste le Dapper Day, je vous conseille vivement de vous rendre sur mon article datant du mois de mai dernier, dans lequel vous pourrez en savoir davantage (et aurez l’honneur accessoirement de profiter de ma tenue précédente).

En bonne compagnie avec mon cher Doren !

Nous avons été vraiment gâtés au niveau de la météo, car il faisait un temps magnifique, voire même presque trop chaud l’après-midi pour nos photos ! C’est d’ailleurs aussi pour cela que les photos sont si surexposées (et que j’ai un peu l’air d’un fantôme translucide, mais ce n’est pas si grave étant donné l’inspiration de ma tenue).

J’ai l’impression que cet événement, déjà très suivi aux USA, prend de plus en plus d’ampleur, car il y avait un monde fou, surtout quand je compare au 1er Dapper Day auquel j’avais participé il y a deux ans… C’est assez amusant de voir autant de personnes passionnées par Disney mais aussi par le vintage, et cet anachronisme vestimentaire qui surprend à chaque recoin du parc et semble tant amuser les visiteurs. Nous avons été arrêtés un nombre incalculable de fois par des guests nous demandant la raison de notre accoutrement (en réalité pour moi c’est tous les jours, mais ça c’est effectivement une autre histoire !)

Pour ce Dapper Day, je n’avais pas envie de m’inspirer spécifiquement d’un personnage de Disney, mais plutôt de me réapproprier l’univers de la Hollywood Tower Hotel (ou Tower of Terror (TOT) pour les intimes). Cette attraction puise en effet son inspiration dans la série The Twilight Zone (La 4ème Dimension en français) et plus particulièrement autour d’un épisode conçu spécialement pour l’attraction, et qui s’intitule “Tower of Terror” et que vous pouvez voir ci-dessous (je vous incite à le faire, genre vraiment).


Alors autant vous le dire tout de suite : cette attraction me terrifie et je pense avoir laissé quelques cheveux et cris dans la 4e dimension (pour ne rien dire d’autre haha – les intéressés sauront), mais pourtant je ne peux m’empêcher de m’y empresser à chaque fois car j’adore le travail d’architecture et de décoration à l’intérieur qui y a été fait, et qui s’inspire notamment de l’Art Deco et du Pueblo deco. D’ailleurs Disney y avait consacré une vidéo (en français) juste ici et on peut aussi trouver quelques articles comme celui-là si le sujet vous intéresse.

Pour ma part, en grande amatrice de Old Hollywood, de starlettes maudites et autres faits divers étranges, je me suis pris en amour pour cette attraction et le storytelling qui y est conté. Et j’y suis d’autant plus attachée que sa version Californienne a disparu au profit d’un thème Marvel… J’espère donc que Disneyland Paris la conservera le plus longtemps possible !

En bref, la Hollywood Tower Hotel et moi c’est un peu une histoire d’amour (dois-je avouer que j’écoute même les musiques jazzy et spooky du lobby sur YouTube avec leur effet d’écho ?), et j’ai une admiration (certainement totalement démesurée) pour la starlette qu’on aperçoit dans le film (et qui a les pin-curls les mieux brushés de la terre).

Bref, j’ai donc, modestement et à mon niveau, essayé de m’inspirer de l’attraction, et c’est la raison pour laquelle j’ai principalement choisi la terrasse qui se trouve juste avant l’attraction pour faire mes photos, prises par ma Lulla!

J’espère que celles-ci vous plairont, et retrouvez à la fin quelques autres photos de mes acolytes ! N’hésitez pas à me dire si vous participerez au prochain Dapper Day ⭐

Avec ma jolie Sillykat

Pour cette tenue, je porte :
Une robe ASOS (que je portais au mariage de mon frère…)
Une veste en fausse fourrure PRIMARK (d’il y a au moins 5 ans)
Un foulard en soie LOLITA LEMPICKA
Des collants couture CALZEDONIA
Des sandales LA REDOUTE
Des boucles d’oreilles SWAROVSKI
Un bracelet PROMOD (dispo encore en boutique)
Une bague REGAL ROSE
Des gants vintage (chinés à Berlin)
Un sac VENDULA LONDON (collection Cinéma)
Un poudrier d’inspiration vintage ANNA SUI


Les adorables Rose Grey et Bulle de Mint
Mes jeunes mariés préférés.
Jalousie extrême pour cette photo absolument parfaite.

Dans le Boudoir

Il y a quelques temps, mon cher Doren et moi avons remis le couvert pour une collaboration le temps d’un article entre nos deux blogs. Sans grande surprise, nous nous sommes assez vite mis d’accord sur le thème, que nous voulions glamour et forcément rétro. Nous nous sommes donc inspirés de l’univers des pin-ups et des films noirs et notamment du film Gilda avec Rita Hayworth à travers trois looks : une tenue très “boudoir” qui laisse supposer les préparatifs pour une sortie galante (pin curls et cat eye à la virgule aussi tranchante que la lame d’un couteau), une seconde tenue de journée mais pourtant très endimanchée avec des dorures (et ma Ulotte Ladycat en guest ^^) et un dernier look beaucoup plus dark et sophistiqué.boudoir_princessindisguise1.jpg

Comme à notre habitude, c’est Doren qui a mis ses talents de maquillage et de coiffure à l’oeuvre, alors que je me suis amusée à dégoter les accessoires et tenues. Pour toutes les références, tips make-up et coiffure, rendez-vous sur le blog de Doren. Vous y découvrirez notamment comment faire de jolies pin-curls en moins de 45 minutes ! Il se pourrait d’ailleurs bien que je vous concocte un post complet à ce sujet car c’est un tutoriel efficace et qui vous fait l’effet d’une chevelure Hollywoodienne façons années 40 en 2 temps 3 mouvements !

Le Boudoir
boudoir_princessindisguise2 boudoir_princessindisguise3
(Kimono FOREVER21 – Vernis SEPHORA – Palette d’ombres à paupières Semi Sweet Chocolate Bar TOO FACED – Rouge à lèvres Creamy Lips L104 fuchsia ELLIS FAAS)

Cat Lady
boudoir_princessindisguise4 boudoir_princessindisguise5 boudoir_princessindisguise6 boudoir_princessindisguise7 boudoir_princessindisguise9 boudoirprincessindisguise8
(Gilet court pailleté NAF NAF – Lingerie body ETAM LINGERIE – Jupe crayon à brocart MORGAN – Collants plumetis couture CALZEDONIA – Chaussures à talons ERAM – Boucles d’oreilles SWAROVSKI – bague art deco MATY)

Dark Velvet
boudoir_princessindisguise10 boudoir_princessindisguise12 boudoir_princessindisguise13
(Robe TFNC LONDON chez ASOS – Stilettos plumetis KG BY KURT GEIGER – Collants plumetis couture CALZEDONIA – Gants en dentelle vintage – bijou de main ROBERTO CAVALLI – Boucles d’oreilles lune H&M)

boudoir_princessindisguise14

Enfin, je voulais vous parler de mon très gros coup de coeur du shooting, une découverte que je dois donc à mon Doren ! Il s’agit du parfum ROSE DESGRANGES, qui est le seul de la maison du même nom, mais quel parfum ! Son étui et son flacon m’ont fait de l’oeil au premier regard, et j’avais bien sûr peur d’être déçue par le jus car je suis très compliquée quand il s’agit de me parfumer. Je n’aime généralement pas les parfums récents que je trouve tous ressemblants et qui sont rarement composés des senteurs florales et poudrées qui me plaisent, mais je leur reproche surtout d’être omniprésents autour de moi. J’ai horreur de sentir mon parfum sur quelqu’un d’autre…

Aussi, l’odeur très particulière m’a tout de suite séduite, et j’ai même mis de côté mon Dahlia Noir de Givenchy pour l’adopter illico ! J’espère pouvoir vous en parler plus en détails bientôt, car l’histoire derrière cette fragrance est tout aussi belle et romantique que le parfum lui-même.

J’espère que ces quelques photos vous auront plu ♥